Nouvel arrêt du système de ventilation de l'enceinte et du coeur du réacteur de recherche MASURCA

Publié le 29/06/2004

Masurca Réacteur de recherche - CEA

Un arrêt du système de ventilation est survenu le 17 juin 2004 pendant environ 10 minutes, à la suite d'une coupure survenue sur l'alimentation électrique.

Cette coupure, en fait partielle, de l'alimentation électrique a interrompu la surveillance de la radioprotection, la surveillance neutronique et provoqué l'arrêt d'urgence des ventilations enceinte et coeur.

Afin d'éviter tout risque de fuite de radioactivité dans l'environnement, le système de ventilation permet de maintenir une dépression entre le coeur du réacteur et l'enceinte, ainsi qu'entre l'enceinte et l'extérieur. De plus, il permet de refroidir le combustible présent dans le coeur.

Le réacteur n'était pas en fonctionnement. Si cet arrêt n'a eu aucune conséquence sur le personnel et l'environnement, il est classé au niveau 1 de l'échelle INES du fait de son caractère répétitif. Un événement similaire s'est en effet produit le 16 janvier 2001.

MASURCA est un réacteur expérimental à neutrons rapides refroidi à l'air. Sa puissance maximale autorisée est de 5 kW et il a pour vocation la réalisation d'études neutroniques.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie