Non-respect des valeurs de dépression requises pour le confinement de certains locaux des installations en démantelement du CEA de Fontenay-aux-Roses

Publié le 22/04/2009

Procédé Installation de recherche en démantèlement - CEA

Le 16 avril 2009, le CEA a déclaré à l’ASN un événement significatif concernant plusieurs non-respects des plages de dépression fixées par les Règles Générales de Surveillance et d’Entretien (RGSE) de l’INB n°165 du site CEA de Fontenay-aux-Roses.

Lors de l’inspection du 17 février 2009, l’ASN a mis en évidence plusieurs écarts aux RGSE concernant des valeurs excessives de dépression relevées dans certains locaux de l’INB n°165 (anciens laboratoires d’étude des matières nucléaires, en cours de démantèlement). A la suite de cette inspection, l’ASN a demandé au CEA de procéder au contrôle systématique des consignes de dépression de l’installation. Ce contrôle a confirmé les écarts constatés, lors de l’inspection, au niveau des bâtiments 18 et 52/2, et a permis de mettre en évidence un certain nombre d’écarts similaires.

Cet aléa a entraîné une inversion d’une cascade de dépression entre une zone de travail et un hall. Cet évènement aurait donc potentiellement pu conduire à la contamination, par de la matière radioactive, du hall. Après contrôles, aucune contamination de ce type n’a été détectée.

Cet événement n’a donc eu de conséquence ni sur le personnel, ni sur l’environnement.

Afin d’éviter le renouvellement de cette situation, l’exploitant propose la révision des conditions d’exploitation des bâtiments 18 et 52/2. Cette révision aura des conséquences matérielles et organisationnelles, visant l’amélioration du confinement de l’installation.

Compte tenu du caractère répétitif et du nombre d’écarts aux RGSE relevés, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie