Non respect des spécifications techniques d'exploitation - Réacteur n°2

Publié le 12/12/2003

Centrale nucléaire de Saint-Alban Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 30 novembre, au cours de la phase de redémarrage du réacteur 2, l'exploitant n'a pas respecté les limites du domaine des pressions et des températures du circuit primaire autorisé par les spécifications techniques d'exploitation.

La pression et la température du circuit primaire sont deux paramètres essentiels que l'équipe de conduite doit surveiller en permanence.

Le respect des limites imposées par les spécifications techniques d'exploitation permet d'assurer le maintien des paramètres du réacteur à l'intérieur des hypothèses de conception et de dimensionnement du réacteur. Ces limites garantissent une marge qui permet de se prémunir contre un endommagement des composants importants du circuit primaire et une remise en cause des fonctions de sûreté. En particulier, la limite de température maximale permet de se prémunir contre un risque de vaporisation de l'eau du circuit primaire en cas d'accident.

Au cours des opérations de montée en pression et en température du circuit primaire, des défauts de coordination et de surveillance ont conduit au dépassement de la limite de température prévue.

Le fonctionnement hors du domaine autorisé a duré environ 47 minutes.

En raison du non respect des spécifications techniques d'exploitation, et de la détection tardive du dépassement, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie