Non-respect des spécifications techniques d'exploitation : indisponibilités du groupe turbo-alternateur de secours.

Publié le 19/02/2003

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 11 novembre 2002, pendant la phase de redémarrage du réacteur 3, le système turbo-alternateur de secours a été considéré disponible par l'exploitant alors que son fonctionnement global n'avait pas été testé après le remplacement de son régulateur de vitesse pendant l'arrêt programmé du réacteur. De plus, la fermeture inexpliquée d'une vanne d'alimentation en vapeur détectée tardivement rendait le système turbo-alternateur inefficace en cas de sollicitation immédiate. Enfin, lors de l'essai de requalification, l'alimentation électrique des matériels secourus par le turbo-alternateur de secours a été endommagée, à la suite d'une mauvaise manipulation.

Le système turbo-alternateur de secours est un matériel important pour la sûreté qui permet, grâce à la vapeur disponible au circuit secondaire du réacteur, d'alimenter en cas de perte totale des alimentations électriques la pompe auxiliaire de charge et la sauvegarde des informations en salle de commande du réacteur. La pompe auxiliaire de charge garantit l'étanchéité des pompes primaires qui assurent la circulation de l'eau dans le circuit primaire et donc le refroidissement du coeur.

En raison de lacunes dans l'organisation des opérations de requalification cette anomalie a été classée au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie