Non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2

Publié le 19/11/2021

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 4 novembre 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation concernant la maîtrise de la réactivité du réacteur 2.

Le bore est un élément chimique ayant la propriété d’absorber les neutrons produits par la réaction nucléaire. Il est mélangé à l’eau du circuit primaire et permet ainsi de contrôler, et le cas échéant d’arrêter, la réaction nucléaire. Dès lors que du combustible nucléaire se trouve dans la cuve du réacteur, la concentration en bore du circuit primaire fait donc l’objet d’une surveillance afin de s’assurer du respect des critères fixés par les spécifications techniques d’exploitation. Ces mêmes spécifications prévoient par ailleurs que les appoints en eau au circuit primaire se fassent uniquement avec une eau suffisamment borée, afin de prévenir le risque de dilution du bore dans le circuit primaire.

Le 29 octobre 2021, lors de la préparation de l’ajout de réactifs dans le circuit primaire du réacteur 2, une mauvaise mise en configuration des circuits a conduit à l’injection d’eau insuffisamment borée pendant 2h15. Cette action a entraîné une baisse de la concentration en bore du circuit primaire, qui est cependant restée conforme aux spécifications requises.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, il a affecté la fonction de sûreté liée à la maîtrise de la réactivité. En raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Après avoir isolé l’appoint en eau insuffisamment borée, l’exploitant a injecté du bore dans le circuit primaire afin de restaurer une concentration en bore disposant d’une marge suffisante par rapport à la concentration minimale prescrite.

Date de la dernière mise à jour : 29/11/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie