Non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine

Publié le 12/10/2021

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 29 septembre 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation concernant l’enceinte de confinement du réacteur 2.

L’enceinte de confinement d’un réacteur est équipée d’une ouverture de grande dimension appelée « tampon d’accès matériel » (TAM), pour permettre l’entrée et la sortie des matériels les plus volumineux utilisés pendant les périodes d’arrêt du réacteur. Les spécifications techniques d’exploitation du réacteur définissent les modalités d’ouverture et de fermeture du TAM.

Le 25 septembre 2021, lors du contrôle avant l’ouverture du TAM, dans le cadre de l’arrêt pour maintenance du réacteur 2 actuellement en cours, l’exploitant a constaté qu’un des 40 dispositifs assurant sa fermeture n’était pas verrouillé. Les investigations de l’exploitant ont montré que cet écart datait de la dernière fermeture du TAM, en juillet 2020, à l’issue de l’arrêt précédent.

L’étanchéité de l’enceinte de confinement a fait l’objet de tests au redémarrage du réacteur, à la fin de son arrêt pour maintenance intervenu en 2020, ainsi qu’au cours de son cycle de fonctionnement qui a suivi. Ces essais n’ont pas mis en évidence de défauts d’étanchéité. Néanmoins, le fonctionnement du réacteur avec un dispositif de verrouillage du TAM non conforme n’est pas autorisé par les spécifications techniques d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, il a affecté la fonction de sûreté liée au confinement du réacteur. En raison de la détection tardive de l’écart, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

L’exploitant a remis le verrouillage du tampon d’accès matériel en conformité dès détection de l’écart.

Date de la dernière mise à jour : 12/10/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie