Non-respect de référentiel sûreté et exploitation de l’installation en dehors de son domaine de fonctionnement autorisé

Publié le 15/07/2021

Ionisateur Gammaster Installation d'ionisation - Université Louis Pasteur

Le 7 juillet 2021, Synergy Health Marseille, exploitant de l’irradiateur Gammaster, a déclaré à l’ASN un événement significatif relatif à la présence de déchets radioactifs de très faible activité, en dehors des zones dédiées à leur entreposage.

L’installation Gammaster stérilise des produits en les exposant au rayonnement ionisant de sources radioactives. Entre chaque série d’irradiation, lorsque les sources ne sont pas employées, elles sont immergées dans une piscine pour assurer la protection du personnel contre les rayonnements émis. Ces sources sont scellées, ce qui signifie que leur conditionnement empêche la dispersion des matières radioactives dans l’eau avec laquelle leur conteneur est en contact.

L’eau de la piscine est contrôlée pour s’assurer de l’absence de contamination radioactive provenant de la source. L’eau est également traitée et déminéralisée par un dispositif contenant des résines. Les filtres et les résines usagés sont considérés comme des déchets radioactifs.

En vue de l’élimination de ces déchets, l’exploitant a décidé de procéder au séchage des résines dans un local pour atteindre le taux d’humidité requis par les spécifications imposées par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) en vue du stockage de ces déchets dans un centre dédié.

Lors d’une inspection inopinée le 5 juillet 2021, les inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire ont visité un local et y ont constaté la présence de résines en dehors de la zone autorisée pour l’entreposage des déchets radioactifs.

La lettre de suite de l’inspection du 5 juillet 2021 est consultable sur le site Internet de l’ASN.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. En raison de la poursuite du fonctionnement de l’installation en dehors des conditions autorisées par le référentiel de sûreté, l’ASN classe au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité) cet événement.

Dans l’attente de leur évacuation, les déchets ont été entreposés dans l’armoire métallique prévue à cet effet. Après contrôle interne, aucune trace de contamination n’a été décelée.

L’ASN veillera à ce que l’exploitant progresse dans la gestion des déchets et assure l’exploitation de son installation conformément à ses propres règles de fonctionnement en matière de sûreté.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie