Non respect de la prescription technique limitant l'activité massique de déchets liquides

Publié le 11/04/2005

Centraco Traitement de déchets et effluents radioactifs - Socodei

Le 23 février 2005, après un contrôle de la radioactivité massique de fonds de fûts de déchets liquides, il est apparu qu'une limite fixée par les prescriptions techniques de CENTRACO avait été franchie.

Alors même que le contrôle par échantillonnage statistique réalisé sur un lot de 36 fûts de déchets liquides était cohérent avec les déclarations du producteur de déchets, une anomalie détectée lors du traitement par incinération a conduit l'exploitant à faire des mesures complémentaires sur des fonds de fûts. Ce contrôle a mis en évidence un niveau de radioactivité massique anormal et supérieur à la valeur de 20 000 Bq/g. Cette valeur est la limite de l'activité massique que cette installation est autorisée à traiter.

Bien qu'il n'y ait pas de conséquence notable sur la sûreté et le personnel, cet incident constitue un écart aux exigences définies dans les prescriptions techniques de l'installation.

Pour cette raison, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

L'usine CENTRACO - acronyme pour « centre nucléaire de traitement et de conditionnement » - située sur la commune de CODOLET dans le GARD pratique l'incinération et la fusion de déchets faiblement radioactifs. L'objectif est une concentration et un gain de volume avant expédition à l'ANDRA. Cette INB est exploitée par SOCODEI filiale commune d'EDF et de COGEMA.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie