Non-respect d’une mesure compensatoire associée à la mise en œuvre d’une modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation

Publié le 03/09/2013

Centrale nucléaire du Tricastin Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 22 août 2013, l'exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect d’une mesure compensatoire associée à une modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation sur les réacteurs n° 1, 3 et 4.

Cette modification des spécifications techniques d’exploitation visait à autoriser temporairement l’indisponibilité du système de confinement et d’extraction des fumées des locaux électriques afin de rénover celui-ci. Une des mesures compensatoires prévues durant ces travaux portait sur l’interdiction d’entreposer, sauf analyse de risque formalisée, des charges calorifiques dans les locaux où le système de ventilation était rendu indisponible afin de minimiser au maximum le risque d’incendie.

A l’occasion d’un contrôle réalisé au mois d’août 2013 par l’exploitant dans les locaux électriques du réacteur n° 1, la présence non justifiée de matériels apportant une charge calorifique a été découverte. Cet écart constitue donc un non respect de la mesure compensatoire associée à la modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation décrite ci-dessus.

Dès détection de cet écart, l’exploitant a mené l’analyse requise pour démontrer que les charges calorifiques entreposées ne présentaient pas de risque significatif pour la sûreté du réacteur ; ces matériels ont dès lors pu être conservés sur place.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs.

En raison du non-respect d’une mesure compensatoire associée à une modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie