Non-prise en compte d'une alarme radiologique par des agents chargés de maintenance

Publié le 04/12/2001

Centre de stockage de l'Aube (CSA) Stockage ou dépôt de substances radioactives - Andra

Le 4 décembre, à 14h30, deux agents chargés de maintenance ont traversé le hall C023 pour se rendre dans un local contigu sans prendre en compte une alarme radiologique.

Le local C023 est un des halls de déchargement des fûts à compacter de 200 litres. Cette installation est destinée au traitement des fûts contenant des déchets radioactifs, avec pour objectif la réduction de volume et la réalisation de colis aptes au stockage. Dans ce local, une balise de contrôle de radioactivité est mise en place. Une alarme lui est associée et se déclenche lors d'un dépassement de seuil.

Le 4 décembre vers 15h30, un pontier détecte la présence de l'alarme et en informe alors un agent de radioprotection. Celui-ci effectue des mesures radiologiques et demande le blocage de l'accès au C023. A 15h40, des agents de surveillance qui se rendent sur place rencontrent les deux agents de maintenance. Ceux-ci déclarent ne pas avoir pris en compte l'alarme une heure auparavant.

Après analyse, il s'est avéré que le dépassement de seuil de l'alarme était dû à la présence de radon (radioactivité naturelle). Cet incident n'a pas eu de conséquence sur le personnel, l'installation ou l'environnement.

En raison du non-respect des consignes de radioprotection et du traitement incomplet de l'information relative à une alarme radiologique traduisant un défaut de culture de sûreté, cet incident est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie