Anomalie générique concernant la mise à l’arrêt des pompes du circuit d’eau brute secourue dans les consignes accidentelles d’exploitation

Publié le 17/12/2009

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 8 décembre 2009, EDF a informé l'ASN d’une anomalie générique concernant une consigne inadaptée dans les procédures de conduite accidentelle. Cette anomalie concerne les centrales nucléaires de Blayais, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent et Tricastin.

Dans le cadre des études menées pour garantir le fonctionnement des réacteurs en cas d’épisode caniculaire, EDF a détecté une rédaction inadéquate d’une consigne des procédures de conduite accidentelle.

Le circuit d’eau brute secourue prélève l’eau de la mer ou du fleuve (selon la localisation de la centrale nucléaire) et participe à la réfrigération des systèmes importants pour la sûreté au travers d’échangeurs de chaleur avec le circuit de refroidissement intermédiaire.

Les procédures de conduite accidentelle prescrivent de mettre à l’arrêt les pompes du circuit d’eau brute secourue lorsque le circuit de refroidissement intermédiaire atteint une température de 45 °C. Cet arrêt vise à protéger les pompes du circuit d’eau brute secourue d’une dégradation éventuelle.

Or, pour certains accidents improbables, la température du circuit de refroidissement intermédiaire peut atteindre temporairement cette valeur sans conséquence pour les pompes du circuit d’eau brute secourue, ce qui ne justifie ainsi plus leur mise à l’arrêt. En outre, pour l’un de ces accidents, l’arrêt de ces pompes peut entraîner une dégradation du refroidissement du réacteur.

EDF prévoit de modifier à court terme les procédures de conduite concernées. Ces modifications seront soumises à l’accord de l’ASN, qui veillera à ce qu’elles soient suffisantes et n’introduisent aucune régression du point de vue de la sûreté.

Cette anomalie a été classée au niveau 1 de l'échelle INES qui en compte 7.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie