Maintien en entreposage

Publié le 20/08/2001

Station de traitement des effluents et déchets solides (Grenoble) Transformation de substances radioactives - CEA

Le 3 août 2001, le CEA-Grenoble a informé l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) du maintien en entreposage au-delà de la durée maximale réglementaire fixée à 25 ans, de douze conteneurs de déchets radioactifs, au sein de la station de traitement des effluents et déchets du site.

Cet entreposage, situé dans une installation placée au voisinage du sol dont la création a été autorisée en 1972, fait l'objet de différents contrôles périodiques visant à s'assurer de l'intégrité du confinement des déchets entreposés. A ce jour, ces contrôles ont donné des résultats satisfaisants : il n'est en particulier observé aucun effet radiologique ni sur le personnel travaillant au voisinage de cet entreposage ni au niveau de la nappe phréatique voisine.

A la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire, le CEA-Grenoble s'est engagé à retirer l'ensemble des déchets de cette installation, en les envoyant, selon leur activité résiduelle, soit au Centre de Stockage de surface de l'Aube géré par l'ANDRA, soit dans une autre installation du CEA apte à les recevoir durablement.

Pour valider ces filières d'évacuation, le CEA-Grenoble a demandé l'autorisation de poursuivre l'entreposage de ces conteneurs pendant quelques années supplémentaires. Cette demande est en cours d'examen par l'Autorité de sûreté nucléaire.

Le dépassement de la limite de durée d'entreposage n'ont eu aucune conséquence pour le personnel, l'installation et l'environnement.

Cet incident a été classé au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart