Indisponibilité du démarrage depuis la salle de commande d'un groupe électrogène de secours du réacteur n°4

Publié le 06/01/2010

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 15 décembre 2009, l'exploitant du centre nucléaire de production d'électricité de Cruas a déclaré un événement significatif pour la sûreté relatif à l'indisponibilité du démarrage depuis la salle de commande d'un groupe électrogène de secours du réacteur n°4.

Chaque réacteur à eau sous pression est équipé de deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel utilisés en cas de perte des alimentations électriques normales du réacteur, pour assurer le fonctionnement des systèmes de sauvegarde.

Le 3 décembre 2009, à l'occasion d'un essai périodique réalisé sur un système du réacteur n°4, un technicien a basculé par erreur un commutateur, ce qui a rendu indisponible le démarrage depuis la salle de commande d'un des groupes électrogènes de secours.

Dans le cas où un incident aurait nécessité le démarrage de ce groupe électrogène depuis la salle de commande, ce démarrage n'aurait pas pu avoir lieu et aurait dû être réalisé en local, retardant ainsi la sécurisation des alimentations électriques par ce groupe. Cependant, l'autre groupe électrogène de secours était quant à lui toujours disponible, et aurait pu assurer l'alimentation électrique de secours du réacteur.

Le 7 décembre 2009, les équipes de l'exploitant ont détecté l'existence de cet écart et ont immédiatement corrigé la configuration du commutateur.

Cet incident n'a pas eu de conséquence sur l'environnement et sur la sécurité du personnel.

Toutefois, compte tenu de l'indisponibilité d'un matériel de sauvegarde supérieure à la durée autorisée par les règles générales d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie