Indisponibilité d’une pompe du système de contrôle chimique et volumétrique du réacteur 4 due à la présence d’un corps étranger.

Publié le 29/04/2022

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 25 avril 2022, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la découverte d’un corps étranger dans le circuit d’huile d’une pompe du système de contrôle chimique et volumétrique du réacteur (système RCV). Ce corps étranger a obstrué le circuit d’huile et entraîné une élévation anormale de la température d’un palier de cette pompe.

Le système de contrôle chimique et volumétrique a notamment pour fonction de maintenir dans le circuit primaire la quantité d’eau nécessaire au refroidissement du cœur. Cette régulation du volume du circuit primaire se fait par l'intermédiaire d’un circuit d’injection (charge) et de vidange (décharge). En cas de brèche sur le circuit primaire, le système RCV assure également une fonction d’injection de sécurité à haute pression.

Le 29 mars 2022, alors que le réacteur 4 était à l’arrêt pour maintenance et rechargement en combustible, un essai périodique a mis en évidence une élévation anormale de la température du palier d’une pompe de charge du système RCV, conduisant à l’arrêt de cette pompe.

Les activités de contrôle de la pompe, menées entre le 1er avril et le 9 avril 2022,  ont conduit à détecter la présence de ruban adhésif dans le circuit d’huile, ayant possiblement obturé ce circuit, provoquant l’échauffement du palier de la pompe. La provenance et l’origine exacte de l’introduction de ce corps étranger n’ont pas encore été déterminées, mais pourraient remonter à plusieurs années. En cas de sollicitation du système RCV, ce corps aurait toutefois pu conduire au dysfonctionnement de la pompe.

Un rinçage complet du circuit d'huile et un remplacement de l’huile de la pompe concernée ont été réalisés. La pompe a été remplacée et déclarée fonctionnelle le 14 avril 2022 après réalisation de nouveaux essais.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes et l’environnement. Toutefois, en raison de la présence prolongée d’un corps étranger ayant provoqué l’arrêt d’une pompe du système RCV, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 29/04/2022

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie