Indisponibilité d’une pompe d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur

Publié le 24/10/2011

Centrale nucléaire du Tricastin Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 14 octobre 2011, lors d’essais menés dans le cadre du redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Tricastin, l’exploitant a constaté que, depuis le 9 octobre, une pompe d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur était indisponible.

Le circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur (circuit ASG) fournit à ces derniers, en cas de défaillance de l’alimentation principale, l’eau nécessaire au refroidissement du réacteur. Il est également utilisé lors des phases de démarrage et d’arrêt du réacteur. Ce circuit comporte trois pompes indépendantes.

Lors de la réalisation d’essais périodiques, l’automatisme de démarrage de la pompe d’alimentation de secours en eau d’un générateur de vapeur, référencée ASG 001 PO, a été déconnecté par erreur.

Cette pompe a été indisponible pendant quatre jours alors que les règles d’exploitation associées à l’état du réacteur n’autorisent qu’une indisponibilité maximale de trois jours. Dès la détection de l’écart, la remise en service de la pompe a été effectuée.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement de l’installation.

Compte tenu du délai de remise en fonctionnement trop long de cet automatisme vis-à-vis des exigences fixées par les règles d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie