Indisponibilité d’une chaine de mesure neutronique

Publié le 15/03/2019

Centrale nucléaire de Fessenheim Réacteurs en attente de démantèlement - EDF

Le 12 mars 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Fessenheim a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’un matériel d’instrumentation du système de surveillance du flux neutronique du réacteur 1.

Les « chaînes de niveau puissance » ont pour rôle de mesurer les flux neutroniques lorsque le réacteur est en fonctionnement. Les mesures de ces chaînes servent à surveiller le flux neutronique ainsi qu’à arrêter automatiquement le réacteur en cas d’augmentation anormale du flux neutronique.

Le 11 mars 2019, l’exploitant de la centrale de Fessenheim a détecté qu’une chaine de niveau puissance indiquait une valeur différente des trois autres chaînes similaires que comportent le réacteur. Un mauvais branchement d’un équipement est à l’origine de ce dysfonctionnement. Rétrospectivement, il s’avère que cette chaine était indisponible depuis le 9 mars 2019.

Dès la détection de l’écart, l’exploitant a procédé à la remise en conformité du branchement.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la sûreté de l’installation compte tenu de la présence d’autres chaines de mesure qui auraient permis d’arrêter automatiquement le réacteur en cas d’augmentation du flux de neutron. Toutefois, compte tenu de sa détection tardive, il a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie