Indisponibilité d'un système d'instrumentation du réacteur 1

Publié le 24/10/2003

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 4 septembre 2003, le réacteur 1 était en arrêt programmé pour le renouvellement du combustible. Des travaux réalisés dans les armoires de contrôle-commande ont entraîné l'apparition d'une alarme en salle de commande sur le système d'instrumentation de la cuve.

L'alarme identifiée correspondait à une indisponibilité d'une des deux voies de l'ébulliomètre. Selon les règles de conduite du réacteur, les mesures de températures issues de l'ébulliomètre doivent être disponibles, y compris pendant cette phase de l'arrêt du réacteur.

L'ébulliomètre est composé d'un circuit de mesure de niveau d'eau dans la cuve et d'un circuit de mesure de température. Ce dernier est doublé. Il permet de déterminer l'écart entre la température de l'eau de la cuve et la température d'ébullition à la pression correspondante. Les mesures de chacune des voies sont affichées en salle de commande.

La procédure d'intervention de l'exécutant sur les lignes de transmission des températures demandait le débrochage l'un après l'autre des différents modules de transmission de température pour vérifier leur critère d'isolement. Cette manipulation a entraîné l'indisponibilité d'une des deux lignes d'information de l'ébulliomètre en salle de commande.

En raison de l'erreur systématique provoquée par cette procédure, cette anomalie a été classée au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie