Indisponibilité d'un groupe électrogène de secours suite au non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 13/02/2007

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 27 janvier 2007, lors de la ronde journalière, l'exploitant a constaté un niveau élevé d'huile dans le carter d'un groupe électrogène de secours. L'exploitant a considéré le matériel comme indisponible, car celui-ci aurait pu être détérioré suite à la saturation des filtres à huile en cas de mise en service.

Les groupes électrogènes de secours permettent, en cas de perte des alimentations électriques normales, la mise à l'arrêt et en sûreté du réacteur. Chaque réacteur dispose de deux groupes électrogènes redondants, un seul étant suffisant pour assurer cette fonction. L'anomalie constatée ne concernait qu'un seul des deux groupes.

Après analyse, il s'avère que le 23 janvier 2007, un appoint d'huile trop important avait été réalisé sans respecter les procédures adaptées. Le groupe électrogène de secours a été réellement indisponible pendant une durée de 5 jours.

En raison du non-respect des spécifications techniques d'exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie