Incendie du transformateur principal du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Paluel

Publié le 09/04/2021

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2021, EDF a informé l’ASN qu’un incendie s’était déclaré sur le transformateur principal du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Paluel.

Par conception, chaque réacteur exploité par EDF est équipé de deux lignes d’alimentation électrique en provenance du réseau national d’électricité. La ligne d’alimentation principale, sur laquelle est situé le transformateur principal, alimente le réacteur en situation de fonctionnement normal.

EDF a déclenché son plan d'urgence interne (P.U.I.) afin de mobiliser l'ensemble des ressources nécessaires à la gestion de l'événement. Les pompiers du service départemental d'incendie et de secours (SDIS 76) ont été prévenus et se sont rendus sur le site. D’après les informations communiquées par l’exploitant, l’incendie s’est déclenché le 4 avril 2021 à 22h43 et a été circonscrit le 5 avril à 00h05. L’événement n’a fait aucun blessé.

L’ASN a mené une inspection réactive le lendemain de l’incident, qui a porté sur le déroulement de l’intervention, les actions de conduite opérées sur le réacteur et les moyens mis en œuvre par l’exploitant pour protéger l’environnement. Les inspecteurs ont également contrôlé l’état du matériel endommagé ainsi que des locaux situés à proximité, dont la salle des machines du réacteur 1.

L’ASN constate que l’intervention des équipes incendie de l’exploitant a été rapide et a permis de circonscrire l’incendie avant l’arrivée des secours extérieurs. De plus, après l’arrêt automatique du réacteur, les procédures de conduite en situation accidentelle ont été correctement appliquées et ont permis de replier le réacteur vers un état sûr.

L’ASN observe toutefois des défaillances dans la gestion des eaux d’extinction de l’incendie, dont le confinement n’a pu être totalement garanti par l’exploitant. De plus, cet évènement a entraîné le rejet dans l’environnement de gaz à effet de serre présents dans le transformateur.

Cet événement, qui a entraîné l’enclenchement automatique des systèmes de protection du réacteur, est classé au niveau 0 de l’échelle INES.

Les causes de l’incendie ne sont pas connues pour le moment, et font l’objet d’investigations complémentaires. L’exploitant a réalisé des prélèvements d’effluents liquides afin de statuer sur d’éventuels rejets non-maîtrisés dans l’environnement. L’incendie s’étant déclenché en dehors de la zone nucléaire de l’installation, il n’y a pas de risque de contamination radiologique.

L’ASN sera vigilante quant aux analyses réalisées sur les rejets et à l’identification des circonstances de l’accident. Elle veillera également à la bonne prise en compte du retour d’expérience de cet évènement, notamment vis-à-vis de la gestion des eaux d’extinction.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart