Ecart sur la masse de matière nucléaire contenue dans les déchets

Publié le 07/07/2004

Stations de traitement STD et STE Transformation de substances radioactives - CEA

En septembre 2003, les analyses des cendres résultant de l'incinération à CENTRACO de déchets provenant du CEA Cadarache ont fait apparaître une masse de plutonium estimée à environ 1 gramme, alors que la valeur prévue ne devait pas excéder 1 milligramme.

Cette anomalie a fait l'objet d'une déclaration d'incident à l'Autorité de sûreté nucléaire.

Les déchets liquides traités par CENTRACO provenaient de l'entreposage de solvants organiques nommé ZELORA de la station de traitement de déchets. Des échantillons prélevés dans les 12 fûts expédiés avaient été analysés sans qu'aucune anomalie n'ait alors été détectée.

Après plusieurs mois d'investigation, les échantillons des fûts de déchets incriminés ont été retrouvés et de nouvelles analyses ont été effectuées.

Leur résultat a montré que, du fait d'un dépôt de plutonium sur les parois d'un fût, l'échantillon analysé n'était pas représentatif de son contenu.

Cet événement n'a pas eu de conséquence sur le personnel et l'environnement, mais compte tenu de l'inadéquation des procédures de mesure utilisés, il est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

La station de traitement et de conditionnement du CEA Cadarache recueille les déchets et effluents du centre et après traitement ou entreposage les évacue vers un centre d'élimination ou un centre de stockage.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie