Dysfonctionnement dans la surveillance radiologique des installations

Publié le 26/03/2003

Centre de stockage de l'Aube (CSA) Stockage ou dépôt de substances radioactives - Andra

Le 13 mars 2003, alors qu'un pontier était en train de remplir un ouvrage de stockage, il a été constaté un dysfonctionnement de la surveillance radiologique de sa cabine de conduite.

Les cabines de conduite des ponts roulants de stockage de colis de déchets radioactifs sont équipées de sondes, afin de surveiller le niveau d'irradiation auquel sont exposés les pontiers. Dans la cabine de la ligne d'ouvrage E7, une sonde de mesure d'irradiation, détectée en panne le 18 février 2003, a été remplacée par une sonde mobile, conformément aux mesures palliatives définies dans les règles générales d'exploitation du centre.

Le 13 mars 2003, à 8h30, le service sécurité radioprotection a constaté que l'exploitation de l'ouvrage s'était poursuivie, le 12 mars pendant 3 heures et le 13 mars pendant 1 heure 30, alors que la sonde mobile de mesure d'irradiation avait été déclarée hors service le 11 mars 2003, après un contrôle mensuel. Aucun autre moyen de surveillance n'avait été mis en place en substitution. L'exploitation de l'ouvrage a été arrêtée dès la découverte de cet écart et n'a repris qu'après le remplacement de la sonde mobile défectueuse.

Les vérifications effectuées sur les dosimètres des agents n'ont pas révélé d'impact radiologique. Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur les travailleurs et l'environnement. Toutefois, l'interruption de la surveillance de l'irradiation dans la cabine de conduite d'un pont de stockage est une situation irrégulière au regard des prescriptions réglementaires applicables. Cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie