Détection d'un dossier contaminé en sortie de site, sur le site de Gravelines

Publié le 03/06/2000

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Samedi 3 juin 2000, quatre dossiers ont été détectés avec une contamination radioactive à la sortie de la centrale nucléaire de Gravelines. Le dossier le plus contaminé l'était à hauteur d'environ 20000 Bq. Ces documents appartenaient à un prestataire qui était intervenu sur le réacteur 4.

Pour les intervenants en zone contrôlée, la procédure normale prévoit tout d'abord, en sortie de zone, un contrôle des personnes d'une part et un contrôle des petits objets, tels que les dossiers, d'autre part. Les personnes passent systématiquement par des portiques de détection à fonctionnement automatique (portiques C1 et C2). La contamination des petits objets est quant à elle vérifiée dans un appareil spécifique, le contrôleur petits objets.

Par ailleurs, à la sortie du site, un troisième portique de contrôle a été installé depuis peu dans le cadre du plan "propreté radiologique" (portique C3). Il permet une dernière vérification, conjointe pour les personnes et les objets. C'est ce portique qui a détecté la contamination.

Normalement, la contamination aurait dû être détectée en sortie de zone par le contrôleur de petits objets. Cette procédure de contrôle aurait été appliquée aux dossiers incriminés, selon les premiers éléments d'investigation de l'exploitant ; le fonctionnement du contrôleur de petits objets - vérifié après l'incident - était cependant normal. Une enquête est en cours.

Les dossiers ont été décontaminés. L'opérateur qui les transportait ne présentait pas de trace de contamination significative corporelle ou vestimentaire.

Le seuil de déclaration d'un incident à l'Autorité de sûreté nucléaire étant de 10 000 Bq, cet événement a fait l'objet d'une déclaration d'incident de la part de l'exploitant. Cet incident n'a pas eu de conséquence sur l'environnement et a été classé au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart