Dépassements de valeurs limites de rejet (activités en tritium totales mensuelle et annuelle, concentrations en chlorure, nitrates et ammonium)

Publié le 04/02/2000

Chicade Laboratoire de recherche et développement - CEA

 

A l'occasion de la rédaction du bilan annuel de l'installation, l'exploitant a constaté que certaines valeurs limites fixées pour les transferts de ses effluents liquides vers les unités de traitement du Centre d'études de Cadarache avaient été dépassées en 1999. Il a déclaré cet incident à l'Autorité de sûreté nucléaire le 4 février.

 

L'installation CHICADE est dédiée à la réalisation de travaux de recherche et de développement dans les domaines suivants : caractérisation de déchets, traitement de déchets liquides aqueux, décontamination, conditionnement de déchets solides.

 

En février et avril 1999, les activités mensuelles en tritium des effluents liquides transférés ont dépassé la limite autorisée (0,45 GBq et 0,9 GBq, pour 0,225 GBq autorisé). De ce fait, en 1999, l'activité annuelle en tritium de cette catégorie d'effluents a également dépassé la limite autorisée qui est de 0,9 GBq.

 

Cependant, l'activité annuelle en tritium rejetée par CHICADE dans l'environnement (toutes catégories d'effluents confondues) a été très inférieure à la limite autorisée (2,15 GBq pour 11 GBq).

 

En outre, lors d'évacuations d'effluents effectuées en 1999, les concentrations en chlorures, nitrates et ammonium ont ponctuellement dépassé les teneurs limites.

 

Dans la mesure où les limites fixées par les autorisations de rejets liquides chimiques et radioactifs du Centre de Cadarache vers la Durance n'ont pas été franchies, ces dépassements n'ont pas eu de conséquence sur le milieu naturel récepteur.

 

Cependant, en raison de l'utilisation de procédures de gestion des effluents inadaptées, cet événement est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie