Dépassement du quart de la dose individuelle réglementaire pour un intervenant.

Publié le 03/09/2007

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 21 août 2007, alors que le réacteur n°4 est à l'arrêt, un intervenant d'une entreprise prestataire d'EDF a intégré une dose de 5.5 mSv au cours d'opérations de décontamination. La limite réglementaire annuelle pour les travailleurs étant de 20 mSv, cet intervenant a dépassé le quart de la dose individuelle annuelle réglementaire.

A l'issue du rechargement du cœur du réacteur en fin d'arrêt, il est nécessaire de procéder à la décontamination des parois de la piscine du bâtiment réacteur après sa vidange. Ces opérations ont été réalisées en deux étapes. La première partie consistait à un lavage au nettoyeur haute pression de la piscine du bâtiment réacteur suivi d'un assèchement par raclage de l'eau. La deuxième partie consistait au nettoyage au chiffon d'une rainure du compartiment de transfert des assemblages combustible, puis au regroupement de sacs de déchets. C'est lors de son déshabillage à l'issue des opérations de décontamination, que l'intervenant a constaté qu'il avait intégré une dose imprévue de  5.5 mSV. A la suite de ce constat, le chantier a été stoppé, et avant d'autoriser sa poursuite, un certain nombre de dispositions ont été décidées pour s'assurer de la maîtrise du chantier et de sa dosimétrie. L'assainissement du local a pu alors être réalisé de manière conforme. Les premiers éléments de l'analyse montrent que l'ensemble des dispositions de radioprotection n'ont pas été appliquées correctement, avec notamment l'absence de surveillance à distance de l'évolution de la dosimétrie de l'intervenant.

En dépit de cette surexposition, la dosimétrie de l'intervenant sur douze mois glissants reste inférieure à la limite annuelle de 20 mSV.

En raison du dépassement non prévu du quart de la dose individuelle réglementaire, cet évènement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie