Dépassement de la température prescrite pour une solution contenant des produits de fission

Publié le 08/07/2010

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP2-800) Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Le 27 juin 2010, dans une unité de concentration des produits de fission de l’atelier R2 de séparation de l’uranium et du plutonium et de concentration des produits de fission, la température maximale d’une solution de produits de fission, fixée par les prescriptions techniques de cet atelier, a été dépassée pendant 32 minutes.

Les solutions de produits de fission sont concentrées dans des évaporateurs à partir d’une cuve de réception via des cuves intermédiaires appelées cuves d’alimentation. Les transferts entre les cuves sont effectués au moyen d’éjecteurs qui utilisent la vapeur comme force motrice.

Le 27 juin 2010, le transfert d’un volume de solution de produits de fission dans une cuve d’alimentation était programmé. La cuve d’alimentation destinataire contenait un volume résiduel de solution de produits de fission, de l’ordre de 350 litres. Le transfert pouvait être réalisé au moyen de deux éjecteurs, mais un de ces éjecteurs était indisponible.

Pendant l’opération de transfert, l’éjecteur utilisé a présenté des difficultés de démarrage. L’équipe de conduite a ainsi procédé, sans succès, à plusieurs tentatives de démarrage de l’éjecteur. Au bout du quatrième essai, les opérateurs en salle de conduite ont constaté que la température du volume résiduel de solution de produits de fission de la cuve d’alimentation atteignait une valeur d’alarme haute et ont arrêté l’éjecteur. Après l’arrêt de l’éjecteur, la température du volume résiduel de la solution a continué à s’élever pour atteindre 63,7°C, dépassant la valeur maximale fixée par les prescriptions techniques de l’atelier R2 qui est de 60°C. Le dépassement a duré 32 minutes.

Cet événement n’a pas eu d’impact sur le personnel, ni sur l’environnement. Toutefois, compte tenu du dépassement d’une limite de sûreté prescrite, cet événement, déclaré au niveau 0, a été classé par l’ASN au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie