Défaut de gestion des essais périodiques

Publié le 12/12/2002

Centrale nucléaire du Bugey Réacteurs de 900 MWe - EDF

En octobre 2000, l'Autorité de sûreté a fait part à EDF d'un certain nombre de dysfonctionnements dans l'élaboration et la mise en oeuvre des règles d'essais périodiques. Elle a demandé à EDF de prendre des dispositions pour corriger cette situation.

Les essais périodiques consistent à vérifier la capacité d'un matériel à assurer continûment sa fonction. Cette vérification se fait suivant une fréquence adaptée à l'importance pour la sûreté de chacun des matériels. Le programme de ces essais est défini dans les règles générales d'exploitation approuvées par l'Autorité de sûreté.

Pour donner suite à la demande de l'Autorité de sûreté, EDF a rédigé une note (demande particulière DP 129) à l'attention des centres nucléaires de production d'électricité (CNPE) prescrivant un contrôle exhaustif des documents relatifs aux essais périodiques, depuis leur élaboration jusqu'à leur mise en oeuvre.

L'exploitant du CNPE du Bugey a alors entrepris un travail exhaustif d'analyse de la conformité des procédures et règles internes du site pour la réalisation des essais. Ce travail a conduit à identifier environ 300 anomalies dont 50 écarts plus notables au regard de la réglementation.

En raison du non-respect de dispositions des règles générales d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie