Défaillance du report de la surveillance incendie à la suite d'un épisode orageux

Publié le 26/09/2007

Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) Fabrication de substances radioactives - Orano Cycle

Le 17 septembre 2007 à 22H00, à la suite d'un épisode orageux important, le report principal des alarmes incendie d'un bâtiment est tombé en panne au niveau du poste de surveillance général. Un dispositif de secours a fonctionné jusqu'au 18 septembre à 5h00, heure à laquelle il a lui aussi été rendu indisponible. Le report des alarmes incendie n'a alors pas fonctionné pendant 5 heures au niveau du poste de surveillance du bâtiment. Les fonctions de détection et d'extinction incendie ont néanmoins été maintenues au niveau de chaque local et des rondes de surveillance spécifique ont été mises en place par l'exploitant.

Le report de la surveillance incendie a été rétabli le 18 septembre 2007 à 10H00.

L'exploitant procède a une analyse approfondie de l'événement, qu'il devra transmettre à l'Autorité de sûreté nucléaire.

En raison de la transgression d'une prescription technique de l'installation, l'exploitant a classé cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

L'événement n'a pas eu de conséquence pour le personnel et l'environnement.

L'usine MELOX, située sur le site de Marcoule dans le Gard, fabrique des assemblages de combustibles MOX destinés aux réacteurs électronucléaires à eau légère.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie