Découverte tardive de l'indisponibilité d’un capteur de débit d’alimentation en eau d’un générateur de vapeur suite au changement de technologie de l'ancien capteur devenu obsolète

Publié le 25/06/2012

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Au cours de l’arrêt pour troisième visite décennale du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, un capteur de mesure du débit d'alimentation en eau d'un des trois générateurs de vapeur donnait des informations erronées suite à son remplacement par les équipes de maintenance de la centrale.

Un générateur de vapeur est un échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire, portée à haute température et pression élevée dans le cœur du réacteur et l’eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur et alimente ainsi la turbine. Les générateurs de vapeur sont équipés de capteurs de niveau et de débit d’alimentation en eau afin de s’assurer du maintien d’une quantité d’eau suffisante et constante dans ces derniers.

Lors du redémarrage du réacteur, des contrôles réalisés sur le nouveau capteur, changé au cours de l’arrêt ont mis en évidence une valeur erronée de débit d'eau. Après expertise, les techniciens sont intervenus le 8 mai pour remplacer à nouveau le capteur.

Le 17 mai, alors que le réacteur poursuivait ses opérations de redémarrage, les capteurs de débit d'alimentation en eau placés sur les 2 autres générateurs de vapeur indiquaient des débits corrects mais le capteur remplacé indiquait de nouveau une valeur erronée.

Après de nouvelles investigations, l’exploitant a détecté que ce dysfonctionnement provenait d’une erreur dans le montage du capteur. Lors de son premier remplacement, réalisé au cours de la visite décennale, une inversion du sens de montage de ce capteur n’avait pas été détectée.

Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations et l'environnement. En raison du non-respect d’un critère défini par les règles générales d’exploitation et de sa détection tardive, l’événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie