Découverte d'une tenue de travail contaminée en zone réglementée

Publié le 18/09/2007

Atelier de technologie plutonium (ATPu) Fabrication ou transformation de substances radioactives - CEA

Le 23 mai 2007, une contamination a été détectée sur une tenue de travail au moment de son nettoyage à la lingerie.

L'analyse approfondie transmise par l'exploitant le 3 août 2007 a montré que deux opérateurs ont eu leurs vêtements de travail contaminés superficiellement lors d'un travail en boîte à gants. Cette contamination n'a pas été détectée lors de la phase de travail et au moment du contrôle en sortie de zone.

Les examens radiotoxicologiques complémentaires réalisés auprès des deux agents ayant travaillé dans la zone concernée ont permis d'écarter toute contamination interne de ceux-ci.

L'Autorité de sûreté nucléaire a réalisé une inspection le 31 août 2007 afin d'évaluer les circonstances de survenue de cet évènement. L'inspection a mis en évidence un positionnement inadéquat des appareils de surveillance atmosphérique et de contrôle radiologique au poste de travail au moment de la survenue de l'événement. Ce mauvais positionnement n'a pas permis une détection précoce de la contamination. Le contrôle des personnels a ensuite été mal réalisé, ce qui n'a pas permis de détecter la contamination en sortie de zone. Enfin, l'événement met en évidence des lacunes dans l'encadrement des opérateurs en phase de formation.

Cet événement, initialement classé par l'exploitant au niveau 0 de l'échelle INES, n'a eu de conséquence ni sur le personnel ni sur l'environnement. Cependant, les dysfonctionnements relevés dans la culture de sûreté et de radioprotection au cours de l'analyse ont amené l'exploitant à proposer à l'Autorité de sûreté nucléaire un reclassement de cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

L'Atelier de Technologie du Plutonium (ATPu), implanté sur le site du CEA/CADARACHE, est une installation gérée par AREVA NC où étaient réalisés, jusqu'en juillet 2003, des crayons de combustibles MOX pour les réacteurs à eau pressurisée. Depuis cet arrêt, l'atelier se consacre au conditionnement des rebuts de ses anciennes fabrications et prépare son démantèlement. Par la décision n°2007-DC-0036 du 21 mars 2007, l'Autorité de sûreté nucléaire a fixé au 30 juin 2008 la date limite d'évacuation et matières traitées et non traitées de l'ATPu.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie