Débordement accidentel d'eau légèrement radioactive vers la Moselle

Publié le 25/02/2004

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 20 février 2004, à partir de 4 h 00 du matin, de l'eau légèrement radioactive provenant du bâtiment de traitement des effluents de la centrale nucléaire de Cattenom a débordé accidentellement vers la Moselle.

Un tuyau d'eau déminéralisée relié à un robinet ouvert s'est déboîté dans un local de ce bâtiment. L'eau a rempli les rétentions prévues pour le recueil des eaux usées puis s'est répandue sur le plancher. Lors de la reprise des activités, à 6 h 20, un agent a constaté le débordement de l'eau par une porte de ce bâtiment donnant sur l'extérieur. La fuite a été immédiatement arrêtée par la fermeture du robinet.

Le bâtiment de traitement des effluents reçoit les déchets liquides et solides issus des réacteurs. L'eau déminéralisée a débordé des rétentions recueillant des effluents liquides légèrement radioactifs des drains de plancher. Elle s'est acheminée vers la porte donnant vers l'extérieur. Celle-ci n'étant pas étanche, l'eau a été drainée vers les égouts recevant les eaux pluviales qui se jettent ensuite dans la Moselle.

La quantité d'eau évacuée vers le circuit des eaux pluviales est d'environ 15 m3. L'activité totale rejetée est, selon un premier calcul, de 2,1 MBq, c'est-à-dire plus de 100 000 fois inférieure à la limite annuelle de rejet de la centrale.

Ce rejet non contrôlé dans l'environnement a été classé au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart