Contamination interne de travailleurs

Publié le 21/10/2009

Usine de production de radioéléments artificiels Fabrication ou transformation de substances radioactives - Cis-Bio

Le 5 octobre 2009, CIS bio international a détecté la présence d’une contamination au sol de locaux dans lesquels s’effectuait une opération de maintenance. Les intervenants ont été immédiatement évacués et contrôlés. Ces contrôles ont montré qu’ils avaient subi une contamination interne en Technétium 99 métastable (Tc99m) ; le niveau de cette contamination est très inférieur au seuil réglementaire.

L’usine exploitée par CIS bio international sur le site de Saclay dispose, dans son bâtiment principal (n° 549), d’un ensemble d’enceintes de production de produits radiopharceumatiques et de générateurs de Tc99m utilisés en médecine nucléaire. Ces enceintes assurent un confinement des matières radioactives pendant les processus de transformation ; les opérations dans ces enceintes s’effectuent par télémanipulations à partir de « faces avant ». En zone arrière de ces enceintes s’effectuent des opérations de transfert des matières et produits, d’évacuation de déchets ou de rebuts de production, de maintenance ; cette zone confinée et ventilée est accessible aux personnels d’intervention. En particulier, des générateurs de Tc99m non conformes (rebuts de production) sont entreposés dans cette zone arrière en attente de prise en charge. Ces générateurs non conformes sont ensuite transportés dans un autre bâtiment puis, après décroissance radioactive, expédiés vers une société spécialisée qui en assure le démantèlement.

Le 5 octobre 2009, des contrôles radiologiques réalisés en zone arrière pendant une intervention de maintenance ont mis en évidence des contaminations surfaciques en Tc99m et en Molybdène 99 (Mo99), radioélément qui produit le Tc99m dans les générateurs. Ces contaminations avaient pour origine une fuite d’un générateur de Tc99m rebuté et entreposé en zone arrière dans des conditions inhabituelles et propices à une dissémination radioactive.

Les cinq agents intervenant à ce moment là en zone arrière ont été immédiatement évacués et contrôlés. Une contamination interne en Tc99m des cinq personnes a été décelée. L’évaluation de l’exposition interne en résultant sera précisée par les résultats d’analyses complémentaires en cours. Néanmoins, les premiers contrôles indiquent que les expositions des intervenants (de l’ordre d’une dizaine de microsieverts) sont très inférieures au seuil réglementaire. Par ailleurs, une décontamination de la zone arrière dans des conditions d’intervention appropriées a été réalisée.

L’entreposage en zone arrière du générateur à l’origine de la fuite n’était pas réalisé dans les conditions normales, c’est-à-dire dans une caisse étanche, en raison d’une indisponibilité de ce matériel. Cette situation n’avait pas été compensée par des mesures appropriées d’entreposage évitant le risque de dissémination de Mo99/Tc99m en cas de fuite d’un générateur rebuté. Pour ces raisons, et compte tenu de la contamination des travailleurs, cet incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie