Contamination interne d’un intervenant lors des opérations de démantèlement de la cuve de Chooz A

Publié le 14/12/2017

Centrale nucléaire des Ardennes CNA D (Chooz A) Stockage en surface de substances radioactives - EDF

Le 23 novembre 2017, l’exploitant de la centrale nucléaire des Ardennes (Chooz A), actuellement en démantèlement, a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la radioprotection relatif à l’exposition d’un travailleur dépassant le quart de la limite de dose individuelle annuelle réglementaire.

L’exploitant procède actuellement au démantèlement de la cuve du réacteur. Le travailleur concerné, appartenant à une entreprise prestataire, effectuait des opérations de manutention à distance depuis une passerelle située au-dessus de la cuve du réacteur. Ce travailleur, doté d’équipements de protection individuelle, fait l’objet de contrôles de contamination interne (risque d’ingestion ou d’inhalation de substances radioactives) et externe périodiques. Les examens physiologiques associés à ces contrôles ont permis de mettre en évidence le 11 juillet 2017 une contamination interne. Une seconde série de contrôles a été réalisée en septembre 2017, de telle sorte que cette contamination interne a été confirmée le 20 novembre 2017. Les analyses conduisent à une évaluation de l’exposition radiologique de ce travailleur supérieure au quart de la limite annuelle, fixée à 20 mSv.

Compte-tenu d’une exposition radiologique excédant le quart de la limite de la dose radiologique annuelle réglementaire, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie