Contamination d'une centaine de travailleurs sur la centrale nucléaire du Tricastin

Publié le 24/07/2008

Centrale nucléaire du Tricastin Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 23 juillet 2008, l'ASN a été informée par la direction de la centrale nucléaire EDF du Tricastin que, dans le cadre des travaux pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4, une centaine de travailleurs avait subi une contamination interne.

Le réacteur était arrêté et entièrement vidé de son combustible. Cet état autorise des interventions sur différents composants du circuit primaire.

C'est dans le cadre d'une intervention sur l'une des tuyauteries de ce circuit que, le 23 juillet vers 9 h 30, deux des balises de surveillance présentes dans le bâtiment du réacteur ont détecté une contamination de l'air de ce bâtiment : en application de ses procédures, l'exploitant a alors procédé à l'évacuation du bâtiment et en a interdit l'accès. Les travailleurs qui sont intervenus dans le bâtiment ont fait l'objet de contrôles anthropogammamétriques et médicaux sur place.

Ces contrôles ont mis en évidence qu'une centaine d'entre eux présentait une contamination interne à des niveaux qui n'excèdent pas, selon EDF, le quarantième de la valeur limite annuelle réglementaire qui est fixée à 20 mSv dans le cas d'un travailleur.

L'ASN classe provisoirement cet événement au niveau 0 de l'échelle INES.

drapeau-anglais Contamination of a hundred workers at Tricastin nuclear power plant (Drôme, France)

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart