Contamination corporelle externe ayant entraîné une exposition supérieure au quart de la limite de dose individuelle annuelle réglementaire

Publié le 24/08/2021

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 19 août 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un évènement significatif relatif à la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle.

Le 14 août 2021, un intervenant réalise une opération de remplacement d’une vanne du circuit d’injection de sécurité (RIS) sur le réacteur 3. A sa sortie de zone contrôlée, une contamination de la peau au niveau du visage est détectée. L’agent est immédiatement pris en charge et la particule radioactive à l’origine de cette contamination est retirée.

L’exposition de l’intervenant, qui est inférieure à la limite annuelle réglementaire de la dose au niveau de la peau, fixée à 500 millisieverts, ne justifie pas de traitement médical particulier et est sans conséquence.

Toutefois, cet événement est redevable de la déclaration d’un événement significatif pour la radioprotection de niveau 1 de l'échelle INES car la dose estimée à la peau dépasse le quart de la limite annuelle.

Dès la contamination découverte, l’exploitant a engagé des actions visant à identifier l’origine de la source de la contamination. Les contrôles radiologiques, réalisés dans les locaux où l’agent s’est rendu, n’ont cependant pas montré d’anomalie particulière.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie