Chute de pastilles à l'atelier de fabrication des assemblages combustibles

Publié le 01/07/2002

Usines de fabrication de combustibles nucléaires de Romans-sur-Isère Fabrication de substances radioactives - Framatome

Une des étapes de fabrication des assemblages combustibles destinés aux réacteurs à eau sous pression consiste à introduire des pastilles d'oxyde d'uranium à l'intérieur de tubes métalliques. Une fois remplis, puis bouchés, ces tubes constituent les crayons combustibles. Il faut plus de 200 crayons pour réaliser un assemblage.

Le mardi 2 juillet, à 13h35, au cours d'une manutention au poste de remplissage de ces crayons, une armoire contenant des pastilles d'oxyde d'uranium s'est renversée et environ 150 kg de pastilles se sont répandues au sol. Les opérateurs ont immédiatement mis leurs masques de protection des voies respiratoires, balisé la zone et installé tous les moyens de contrôle utiles. Après avis de l'ingénieur criticien de l'établissement, les pastilles ont été ramassées selon la procédure ad hoc.

Le niveau de contamination atmosphérique, habituellement inférieur à 0,2 Bq/m3, s'est élevé à 1,2 Bq/m3. Toutefois, l'incident n'a pas eu de conséquence, ni sur le personnel, ni sur l'environnement.

Cependant, un incident similaire s'était produit le 29 mars 2001, conduisant à étudier et mettre en oeuvre une modification des armoires, qui est en cours de réalisation. La répétition de l'incident, due à une mise en oeuvre incomplète des mesures particulières prises pour la manutention des armoires non modifiées, a conduit à un classement au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie