Chute d'un fût de déchets radioactifs

Publié le 29/11/2001

Zone de gestion de déchets solides radioactifs Stockage ou dépôt de substances radioactives - CEA

Le 7 novembre, au cours d'une opération de récupération d'un fût ancien dans un puits de la zone d'entreposage de l'INB 72, le fond du fût a cédé en laissant chuter son contenu sur une hauteur d'environ cinq mètres à l'intérieur du puits.

L'opération de récupération de ce fût était réalisée dans le cadre d'une campagne de reprise de l'ensemble des fûts anciens entreposés dans l'installation. Cette campagne a pour but de trier le contenu des fûts anciens, de le caractériser et de le reconditionner dans des fûts neufs.

Les déchets radioactifs sont contenus dans un récipient dénommé " poubelle " intégrée dans un fût métallique lui-même entreposé dans un puits. Lors des opérations de récupération, un conteneur de transport est mis en place au-dessus du puits. Le couvercle du puits est ensuite ouvert et un grappin saisit un fût et le remonte dans le conteneur.

Le 7 novembre, l'opérateur a constaté que le fût qu'il venait de remonter était vide : son fond corrodé s'était rompu durant l'opération de récupération. La poubelle qu'il contenait était restée bloquée en travers du puits.

Les tentatives de récupération de cette poubelle ont provoqué sa chute. Le conteneur de transport placé au-dessus du puits a permis d'empêcher la dispersion de radioactivité par l'ouverture du puits. Ceci a été confirmé par les contrôles réalisés a posteriori.

L'Autorité de sûreté nucléaire a demandé au Commissariat à l'énergie atomique de mener une étude approfondie pour déterminer des modalités de récupération des fûts anciens restant permettant d'éviter le renouvellement de cet incident.

Cet incident a été classé au niveau 0 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES).

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart