Chute d’un équipement de manutention dans un bassin d’entreposage

Publié le 19/03/2012

Pégase et Cascad Stokage de substance radioactives - CEA

Le 7 mars 2012, le CEA a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) la chute du palan-moteur et de sa câblerie d’un pont roulant dans un bassin d’entreposage de l’installation PEGASE.

Il s’agit d’une pièce de 1,5 tonne environ qui a chuté d’une hauteur de 10 m puis de 7 m dans l’eau du bassin, lequel ne contenait aucune matière radioactive. Cette chute est survenue lors de la manutention d’un batardeau situé sur un canal relié au bassin d’entreposage du hall réacteur. Cette manutention était requise pour sortir un convoyeur immergé et le soumettre à une vérification périodique.

Cet évènement n’a eu aucune conséquence sur l’environnement ou sur la sûreté de l’installation. Aucun déclenchement de balise de surveillance radiologique ni de contamination radiologique associée n’a été enregistré et la cartographie radiologique réalisée autour du bassin n’a pas mis en évidence de contamination surfacique décelable autour du bassin.

Un opérateur a cependant été légèrement contusionné à la jambe. Un contrôle de contamination a été réalisé et s’est révélé négatif.

Dans l’attente des conclusions des investigations engagées, le matériel concerné a été consigné.

L’évènement est classé au niveau 1 de l’échelle INES de gravité des évènements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie