Chute d’un colis de type FS47 lors de sa manutention pour introduction dans le râtelier de transport entre l’atelier BST1 de la Hague et l’usine de Melox

Publié le 03/02/2012

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP2-800) Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Le 26 août 2011 sur l’atelier BST1 sur l’usine UP2-800 de la Hague, le chargement de colis de type FS47, contenant du dioxyde de plutonium, dans un râtelier de transport est en cours. Lors du chargement du neuvième colis, la partie inférieure de celui-ci touche le système permettant son guidage dans une alvéole du râtelier. Un élément de la pince qui permettait de manutentionner le colis rompt. Le colis bascule alors d’une hauteur d’environ 1,50 m. Les colis de type FS47 sont qualifiés pour une chute de 9 mètres sur une surface indéformable et de 1 m sur un poinçon. Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté, sur le personnel ou sur l’environnement. Il a fait l’objet d’une déclaration d’événement par AREVA NC le 31 août 2011 avec un classement au niveau 0 de l’échelle INES au titre de la sûreté.

Ce transport de dioxyde de plutonium était le deuxième réalisé avec un râtelier à 12 alvéoles. Auparavant, les transports des colis de type FS47 entre l’atelier BST1 de la Hague et l’usine Melox étaient réalisés avec des râteliers à 10 alvéoles. Cette modification avait été déclarée à l’ASN en application de la réglementation en vigueur.

Le 15 novembre 2011, AREVA NC a transmis à l’ASN le compte-rendu de cet événement significatif pour la sûreté. Le questionnement de l’ASN sur ce document a conduit à réaliser une inspection inopinée le 13 janvier 2012 en vue de parfaire la compréhension de cet événement. Au cours de cette inspection, il a été constaté des écarts dans la réalisation des essais permettant de valider la modification du transport de 10 à 12 colis de type FS47. Il a également été constaté des insuffisances dans le dossier de déclaration de cette modification transmis à l’ASN.

Considérant les nouveaux éléments mis en évidence lors de l’inspection du 13 janvier 2012, l’ASN reclasse l’événement du 26 août 2011 à un niveau 1 de l'échelle INES afin de tenir compte d’un facteur additionnel pour « procédure inadéquate »

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie