Omission de contrôle périodique réglementaire sur des chaînes de mesure de contamination atmosphérique à l'AMI, sur le site de Chinon

Publié le 21/04/2000

Atelier des matériaux irradiés Utilisation de substances radioactives - EDF

L'atelier des matériaux irradiés dispose d'appareils permettant de détecter ou de mesurer les rayonnements ionisants. Ces appareils doivent être étalonnés tous les ans et vérifiés périodiquement pour éviter toute dérive trop importante. La cheminée rejetant les effluents gazeux de la zone haute activité est équipée de deux dispositifs de mesure de contamination atmosphérique (principal et secours). Leur vérification doit être faite mensuellement à l'aide d'une source radioactive.

En avril 2000, l'exploitant a constaté, en réalisant un contrôle interne des documents opératoires, que les vérifications mensuelles de ces chaînes n'étaient pas réalisées. Les indications fournies depuis les derniers étalonnages datant du 16 mars 2000 pour la chaîne principale et du 7 octobre 1999 pour la chaîne de secours ne pouvaient plus être considérées comme fiables. Le manque d'analyse des comptes rendus mensuels n'a pas permis de détecter l'absence de ce contrôle.

Un étalonnage a été réalisé à la suite de la découverte de l'incident, le 21 avril 2000, sur les deux chaînes en lieu et place de vérification mensuelle. Cet essai a montré que les appareils incriminés étaient néanmoins restés dans les tolérances définies pour ce type d'appareils et que les indications fournies n'étaient pas erronées.

Il n'y a donc eu aucune conséquence sur l'environnement ni sur la santé.

Cette omission de vérification constitue une défaillance de la fiabilité des moyens de détection. L'absence de document opératoire, le défaut d'analyse des résultats des essais périodiques et la réitération d'incidents ou d'écarts de même type détectés précédemment mettent en évidence une lacune dans la culture de sûreté du site.

Pour ces motifs, cet événement est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie