Blocage en position ouverte de clapets anti-retour de type VELAN-RATEAU

Publié le 12/05/2000

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 12 mai, l'exploitant du réacteur n°2 du CNPE de Golfech a constaté à l'occasion d'une visite pour maintenance durant l'arrêt du réacteur qu'un clapet anti-retour de fabrication VELAN-RATEAU était bloqué en position ouverte.

La fonction de ce clapet est de participer à l'isolement de l'enceinte de confinement en cas d'incident du réacteur.

L'origine de ce défaut est une erreur de conception qui a conduit à un jeu insuffisant pouvant empêcher la fermeture du clapet. L'examen du retour d'expérience d'EDF a montré que d'autres blocages ont été signalés par le passé. Cette anomalie qui présente un caractère générique, avait déjà été mise en évidence par l'Autorité de sûreté, à l'occasion d'une inspection le 18 novembre 1999 menée dans les locaux du constructeur, la société VELAN SA à Lyon.

A la suite de cette inspection, l'Autorité de sûreté a demandé à EDF de proposer une stratégie de vérification et remise en conformité si nécessaire des clapets de ce type, sur l'ensemble des réacteurs en exploitation.

Une analyse lancée par les services centraux d'EDF a montré que ce défaut touche également les clapets de type VELAN-RATEAU de diamètre 80 mm des réacteurs de 900 et 1300 MWe du parc électronucléaire, ce qui a conduit les services centraux d'EDF à déclarer un incident significatif générique, le 15 juin 2000. La fonction de ces clapets est de participer à l'isolement du circuit primaire principal en évitant un retour de fluide primaire vers des circuits connexes, d'assurer l'isolement de l'enceinte et des lignes d'injection de sécurité.

Même si aucun blocage en position ouverte n'a été constaté pour le moment, sur un troisième modèle de clapet de diamètre 250 mm, ces derniers sont également touchés par ce défaut.

Du fait que cette anomalie est potentiellement la cause commune de plusieurs défaillances, cet incident générique a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie