Blocage d’une barre de sécurité lors d’un essai de bon fonctionnement

Publié le 19/02/2010

Eole Réacteur de recherche - CEA

Le 17 février 2010, le centre CEA de Cadarache a déclaré à l’ASN un événement significatif concernant le blocage d’une barre de sécurité sur le réacteur EOLE lors d’un essai de bon fonctionnement.

Le dimensionnement du réacteur expérimental EOLE prévoit en cas d’urgence l’arrêt du réacteur grâce à la chute de quatre barres de sécurité permettant l’arrêt immédiat de la réaction nucléaire. Au cours du dernier essai de vérification du bon fonctionnement de ce dispositif de sécurité, une des quatre barres est restée bloquée ; les trois autres barres de sécurité sont descendues normalement.

Les essais de chute des barres sont des opérations réalisées périodiquement dans des conditions de sécurité qui permettent de garantir que le réacteur reste dans un état sûr quel que soit le résultat de l’essai. Le blocage d’une barre de sécurité lors d’un tel essai n’a aucune conséquence sur l’installation, le personnel et l’environnement.

Les causes de cet événement sont en cours d’analyse par le CEA. Les premiers éléments obtenus laissent supposer un défaut mécanique sur une pièce de la barre de sécurité concernée. Cette pièce étant identique sur les quatre barres de sécurité du réacteur, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des évènements nucléaires).

Le réacteur EOLE est actuellement à l’arrêt dans l’attente des résultats des investigations en cours et de la mise en œuvre des actions correctives appropriées.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie