Arrivée intempestive d'eau lors du lavage d'une barre de commande

Publié le 16/01/2004

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

A la suite de l'arrêt définitif du réacteur, après avoir procédé au déchargement de tous les assemblages combustibles du coeur du réacteur, l'exploitant procède à l'enlèvement de divers composants métalliques immergés dans le sodium contenu dans la cuve du réacteur.

Avant leur évacuation, ces composants sont lavés afin que le sodium résiduel accroché aux parois soit éliminé.

Le 6 janvier 2004, la mauvaise préparation du lavage d'une barre de commande a entraîné l'arrivée intempestive d'eau dans le puits de lavage qui a débordé dans la cellule de manutention, alors que l'analyse de sûreté exclut toute immersion.

Les contrôles effectués immédiatement après l'incident ont confirmé l'absence de radioactivité anormale à l'extérieur de cette cellule. L'incident n'a eu de conséquence ni sur le personnel ni sur l'environnement, il est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie