Arrêt intempestif de la ventilation procédé des ailes B et G du bâtiment 549

Publié le 12/02/2010

Usine de production de radioéléments artificiels Fabrication ou transformation de substances radioactives - Cis-Bio

Le 4 février 2010, la ventilation « procédé » des ailes B et G du bâtiment 549 de l’usine exploitée par la société Cis bio International sur le site de Saclay a été interrompue pendant une demi-heure environ.

Cette usine dispose dans son bâtiment principal (n°549) d’un ensemble d’enceintes de production de produits radiopharmaceutiques. La ventilation « procédé » permet de maintenir en dépression les enceintes et d’assurer ainsi le confinement dynamique des matières radioactives (sens d’écoulement d’air des zones non contaminées vers les zones contaminées).

Dans le cadre des travaux d’amélioration de la sûreté de l’installation, une nouvelle armoire électrique indépendante venait d’être installée pour le ventilateur V6. Ce ventilateur s’est arrêté en l’absence de l’équipe d’intervention. Le second ventilateur V6bis n’étant pas branché n’a pas pris le relais. Toutefois l’arrêt du ventilateur V6 a déclenché une alarme au tableau de contrôle et le personnel des laboratoires a été évacué préventivement. Le ventilateur V6 a été remis en service une demi-heure après son arrêt.

L’événement n’a pas eu de conséquences sur les travailleurs et sur l’environnement. Compte tenu que l’intervention a été réalisée avec le second ventilateur arrêté et sans mesures compensatoires suffisantes ni surveillance particulière, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie