Anomalie relevée lors du démontage d'un assemblage de crayons combustibles

Publié le 24/08/2005

Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) Fabrication de substances radioactives - Orano Cycle

Le 14 août 2005, lors d'une opération de démontage d'un assemblage de crayons combustibles de type MOX, la chronologie prévue du retrait des crayons combustibles constituant cet assemblage n'a pas été respectée.

Un assemblage combustible est constitué de plusieurs crayons. Lors du démontage d'un assemblage, les crayons sont retirés à l'aide d'un outil à commande manuelle selon un ordre précis afin d'éviter tout risque de criticité. Or, lors de cette opération, l'ordre de retrait des crayons n'a pas été respecté, à la suite d'une erreur de positionnement de l'outil d'extraction.

Cet incident n'a entraîné aucune conséquence vis-à-vis du personnel et de l'environnement.
Compte tenu du non respect d'une prescription technique notifiée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l'exploitant a déclaré cette anomalie au niveau 1 de l'échelle INES.

L'usine MELOX, située sur le site de Marcoule dans le Gard, fabrique des assemblages de combustibles MOX destinés aux réacteurs électronucléaires à eau. Fabriqué à partir d'un mélange d'oxydes d'uranium et de plutonium, le combustible MOX permet de recycler le plutonium issu des combustibles usés.

La criticité résulte de la possibilité qu'a la matière nucléaire dite "fissile" de déclencher une réaction en chaîne incontrôlée.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie