Absence de tenue au séisme des strutures porteuses des vases d’expansion du système de refroidissement des diesels de secours

Publié le 24/05/2017

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 28 avril 2017, EDF a déclaré un événement significatif pour la sûreté concernant les réacteurs des centrales nucléaires de Belleville, Cattenom, Golfech, Nogent et Penly[1]. Cet événement concerne les systèmes de production électrique de secours par les groupes électrogènes redondants[2].

Ces groupes électrogènes assurent la production électrique nécessaire à la gestion des situations de défaillance des alimentations électriques externes, ces situations pouvant notamment être provoquées par un séisme. Ils sont composés, entre autres, d’un moteur diesel, d’un alternateur et d’un circuit de refroidissement.

Lors d’un contrôle réalisé le 27 mars 2017 sur la centrale nucléaire de Golfech, EDF a détecté un écart affectant les ancrages à la structure métallique des vases d’expansion des circuits de refroidissement des groupes électrogènes. La caractérisation de cet écart a conduit EDF au constat que tous les réacteurs de 1300 MWe du palier P’4 sont concernés. En cas de perte des alimentations électriques externes provoquée par un séisme, le fonctionnement des groupes électrogènes pourrait ne plus être assuré en raison de la défaillance du système de refroidissement de leur moteur.

EDF a réalisé les études nécessaires à la mise en conformité de ces réacteurs. Les modifications sont en cours de réalisation sur les sites concernés. L’ASN vérifie, notamment lors des redémarrages des réacteurs concernés, que les travaux ont bien conduit à la résorption de l’écart de conformité.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes ni sur l’environnement. Étant données les conséquences potentielles de ces écarts pour la sûreté des centrales nucléaires en cas de séisme, l’événement est provisoirement classé au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

    


[1] Ce groupe de réacteurs de conception semblable constitue le « palier P’4 ».

[2] Ces systèmes sont dits redondants puisque l’un d’entre eux suffit à gérer la perte des alimentations électriques externes.

Date de la dernière mise à jour : 24/05/2017