7 - Record and verify : défaut d'enregistrement !

Publié le 11/03/2015

Pour les professionnels

7 - Record and verify : défaut d'enregistrement !

Lors de l’enquête menée fin 2013 par la SFPM, 52 centres de radiothérapie ont déclaré avoir été confrontés à des défauts d’enregistrement dans le Record and Verify (R&V), soit 98% des répondants.
Même si aucune conséquence clinique n’est à déplorer à ce jour, le risque est de dépasser la dose prescrite, ce qui peut être critique dans le cas d’une radiothérapie hypo-fractionnée.

Le R&V est un dispositif permettant de sécuriser les paramètres du traitement.
Le bulletin n°7 traite des défauts d’enregistrement des paramètres de traitement, à l’exclusion des problèmes de transfert du système de planification de traitement (TPS) vers le R&V et des erreurs de saisie manuelle.

Le sujet relève de la matériovigilance, c’est pourquoi le bulletin a été réalisé en collaboration étroite avec l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Vous y trouverez le bilan des enquêtes menées auprès des utilisateurs et des fabricants, les témoignages du CHI Le Raincy- Montfermeil et du centre St Vincent à Saint Malo, ainsi qu’une analyse des conséquences possibles de ces dysfonctionnements proposée par l’Association française de qualité et sécurité en radiothérapie (AFQSR).

Bonne lecture !
La rédaction

N°7-Record-and-verify-Défaut-d-enregistrement.pdf (PDF - 360.31 Ko )

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021