Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé)

Ce laboratoire a terminé sa mission de recherche scientifique depuis 2002 ; il est actuellement en phase de démantèlement, en attente de déclassement. Son assainissement est terminé. Le LAMA a servi de cellule de sortie aux réacteurs Siloé et Mélusine à la suite de leur arrêt, pour l’évacuation des combustibles expérimentaux sans emploi. Il participe aux opérations d’assainissement de la STEDS.

Le démantèlement du LAMA a été autorisé par le décret n° 2008-981 du 18 septembre 2008 paru au Journal Officiel du 21 septembre 2008.

Les travaux d’assainissement sont terminés. L’exploitant a déposé une demande de déclassement de l’INB en date du 2 mars 2015. Cette installation est désormais déclassée.

En bref

11

Lettres de suite d'inspection

1

Consultations du public

4

Avis d'incidents

4

Rêglementation

Réglementation

Voir aussi:

 

4 textes

Publié le 17/11/2017

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2017-DC-0602 de l’ASN du 24 août 2017

Décision n° 2017-DC-0602 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 24 août 2017 portant déclassement de l’installation nucléaire de base no 61, dénommée « LAMA » (Laboratoire d’analyse et de contrôle des matériaux nucléaires), exploitée par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives dans la commune de Grenoble (Isère)

Publié le 06/10/2009

AVIS DE L'ASN

Avis n° 2007-AV-0032 du 22 octobre 2007 de l'ASN

Avis n° 2007-AV-0032 du 22 octobre 2007 de l'Autorité de sûreté nucléaire sur le projet de décret autorisant le CEA à procéder aux opérations de mise à l'arrêt définitif et de démantèlement de l'installation nucléaire de base n° 61 dénommée Laboratoire d'analyse et de contrôle des matériaux nucléaires située sur le territoire de la commune de Grenoble (Isère)