Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé)

Ce laboratoire a terminé sa mission de recherche scientifique depuis 2002 ; il est actuellement en phase de démantèlement, en attente de déclassement. Son assainissement est terminé. Le LAMA a servi de cellule de sortie aux réacteurs Siloé et Mélusine à la suite de leur arrêt, pour l’évacuation des combustibles expérimentaux sans emploi. Il participe aux opérations d’assainissement de la STEDS.

Le démantèlement du LAMA a été autorisé par le décret n° 2008-981 du 18 septembre 2008 paru au Journal Officiel du 21 septembre 2008.

Les travaux d’assainissement sont terminés. L’exploitant a déposé une demande de déclassement de l’INB en date du 2 mars 2015. Cette installation est désormais déclassée.

En bref

11

Lettres de suite d'inspection

1

Consultations du public

4

Avis d'incidents

3

Rêglementation

Avis d'incidents

4 avis d'incidents

Publié le 05/03/2014

Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé) Installation nucléaire de base déclassée - CEA

Exposition présumée d’un salarié sous-traitant au CEA Grenoble (Isère)

Le CEA Grenoble et la société D&S ont déclaré à l’ASN le 3 septembre 2013, un évènement significatif pour la radioprotection relatif à l’exposition incidentelle d’un travailleur de l’entreprise D&S intervenant dans le cadre d’une opération de tri de déchets et de gravats au Laboratoire d’analyse des matériaux activés (LAMA) en cours d’assainissement.

Publié le 15/10/2010

Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé) Installation nucléaire de base déclassée - CEA

Blessure d’un intervenant sur un chantier de démantèlement

Le 28 avril 2010, un salarié d’une entreprise sous-traitante du CEA s’est blessé alors qu’il participait à des opérations d’assainissement dans une cellule présentant des risques de contamination et d’irradiation élevés. Ce dernier a déchiré sa tenue de protection ventilée sur un objet métallique saillant de type « barre à mine » entraînant une blessure et une contamination radiologique interne.

Publié le 23/09/2005

Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé) Installation nucléaire de base déclassée - CEA

Dysfonctionnement dans la gestion des matières nucléaires

Le 24 août 2005, lors de la préparation d'une expédition de combustible nucléaire usagé, s'inscrivant dans le cadre de l'assainissement du LAMA (Laboratoire d'Analyse des Matériaux Actifs), l'exploitant a constaté un écart entre la longueur répertoriée et la longueur mesurée d'une aiguille de combustible.