Bien utiliser les fonctionnalités d’un scanner

Publié le 17/07/2019

Pour les professionnels

Identifier les risques, analyser les dysfonctionnements, mettre en œuvre des actions correctives et informer la communauté professionnelle.
Onze ans après la radiothérapie, l’imagerie médicale entre dans le cercle vertueux de la qualité par la décision n°2019-DC-0660 de l’ASN du 15 janvier 2019.

Depuis mars 2011, le bulletin La sécurité du patient vous restitue les enseignements des ESR de radiothérapie. Il alternera désormais des sujets consacrés à la radiothérapie, à l’imagerie médicale diagnostique (conventionnelle, scanner ou médecine nucléaire) et aux pratiques interventionnelles radioguidées.

Réalisé dans le cadre de groupes de travail pluriprofessionnels pilotés par l’ASN, le bulletin propose un décryptage thématique, des bonnes pratiques des services et des recommandations élaborées par les sociétés savantes de la discipline concernée et les institutions de la santé et de la radioprotection.
Ce numéro, consacré au bon usage des fonctionnalités du scanner, est transversal à l’ensemble des spécialités médicales puisque le scanner est maintenant disponible dans la plupart des services de médecine nucléaire et de radiothérapie.

En mars 2018, l’exposition d’une patiente enceinte en scanographie diagnostique a révélé les conséquences dosimétriques importantes de l’utilisation inadéquate des fonctionnalités d’acquisitions multiples.
Le groupe de travail vous livre les résultats d’une analyse approfondie des défaillances organisationnelles de l’ESR.

Date de la dernière mise à jour : 19/08/2019