Parc d'entreposage des déchets radioactifs

L’ INB 56, déclarée en janvier 1968 pour le stockage de déchets, assure l’entreposage de déchets solides radioactifs historiques du centre de Cadarache. Elle comprend 3 piscines, 6 fosses, 5 tranchées et des hangars, qui contiennent notamment des déchets MA‑VL provenant du fonctionnement ou du démantèlement d’installations du CEA.

Stockage de substances radioactives - CEA

L’ INB 56, déclarée en janvier 1968 pour le stockage de déchets, assure l’entreposage de déchets solides radioactifs historiques du centre de Cadarache. Elle comprend 3 piscines, 6 fosses, 5 tranchées et des hangars, qui contiennent notamment des déchets MA‑VL provenant du fonctionnement ou du démantèlement d’installations du CEA.

Des travaux importants de reprise et conditionnement de déchets anciens se sont poursuivis en 2019, avec notamment la finalisation des opérations de reprise des déchets dits « faiblement irradiants » (FI) des alvéoles de la fosse F3 et la mesure des fûts non bloqués du hangar H4. L’ASN a par ailleurs poursuivi l’instruction du dossier de démantèlement de l’installation, déposé en 2018, et demandé des compléments substantiels au CEA.

L’ASN estime que le niveau de sûreté nucléaire et de radioprotection de l’INB 56 a nettement progressé ces dernières années, et a atteint un niveau satisfaisant. En matière de protection de l’environnement, compte tenu de l’historique de l’exploitation et du marquage radiologique de certaines zones de l’installation, l’ASN a demandé au CEA un plan d’action pour assurer le respect de modalités de gestion des eaux pluviales, afin de prévenir toute pollution externe issue de l’installation. Des démarches ont été amorcées en 2019 par le CEA afin d’améliorer son système de gestion des eaux pluviales mais des compléments sont encore attendus.

Par ailleurs, l’INB 56 fait partie des priorités identifiées par le CEA dans sa nouvelle stratégie de démantèlement et de gestion des déchets (voir chapitre 13). L’ASN veillera donc à l’avancement des actions visant à réduire autant que possible les risques et inconvénients que l’installation présente pour l’environnement.

Date de la dernière mise à jour : 29/05/2020